L’INSTITUT INTERNATIONAL D’HYPNOSE ouvre ses portes au Royaume du Maroc, à Casablanca - Formations professionnelles certifiantes en hypnose et préparation mentale - Centre d'hypnothérapie et institut de formation en hypnose et préparation mentale au Maroc et en Afrique.

  • Santé HypnoseSanté Hypnose
  • Institut Français d'hypnose EricksonienneInstitut Français d'hypnose Ericksonienne
  • Hypnose humanisteHypnose humaniste
Formation Hypnose et Arrêt du Tabac - Inscriptions: 05 22 22 16 16

Formation Hypnose et Arrêt du Tabac - Inscriptions: 05 22 22 16 16

INSTITUT INTERNATIONAL D'HYPNOSE - 11 Boulevard Aïn Taoujtate, 20250, Casablanca

Formation hypnose et arrêt du tabac à Casablanca

Apprendre l’hypnose et ses stratégies pour le sevrage tabagique à Casablanca, Maroc

Idées et suggestions à destination des nouveaux non fumeurs

C’est un constat, nombreuses sont les personnes venant en consultation, qui pensent que l’arrêt du tabac est un long parcours semé de difficultés. Pourtant, devenir non fumeur est une chose simple, et tous les fumeurs le deviennent au moment d’éteindre leur cigarette. C’est le constant de Willliamn C Wester, hypnothérapeute, médecin Américain, qui propose en complément des séances d’hypnose, des conseils pour rester non fumeur longtemps. 

Compilés, développés et améliorés par nos soins, nous les transmettons aux élèves lors des formations en hypnose pour l’arrêt du tabac.

Nettoyer et ranger les cendrier

De la même façon que l’oiseau prépare son nid avant de pondre ses oeufs, il est important que le futur nouveau non fumeur prépare son environnement en le débarrassant des cendriers. 

Si l’organe créé la fonction, garder des cendrier sales un peu partout dans la maison pourrait inciter le nouveau non fumeur à vouloir les utiliser.

Se débarrasser des paquets de cigarette, des briquets et des allumettes

C’est une constate lors des séances d’hypnose pour l’arrêt du tabac au sein de l’institut. Les futurs non fumeurs sont invités à se débarrasser de leur paquet de cigarette, briquets, allumettes et tout ce qui est directement ou indirectement associé au tabagisme (feuilles à rouler, filtres, tabac à rouler). Ce geste simple et pas banal, sert aussi à informer le thérapeute sur les motivations profondes et sur les éventuelles résistances.

Faire de l’exercice physique si la moindre tension se ressent

Marche, footing, tennis, yoga, fitness, randonnée, escalade, musculation, ping-pong. Conseillez vos patients à canaliser autrement toute l’énergie utilisée dans le comportement de fumer.

S’il existe des problèmes de santé, le meilleur conseil, est celui de vérifier avec le médecin traitant les exercices appropriés à réaliser.

Si l’envie de fumer se fait ressentir, conseillez à vos patients de faire une pause, de s’asseoir et de pratiquer un exercice de relaxation pour retrouver le calme

Avec les yeux bien ouverts:

Prendre une bonne et profonde inspiration en veillant à gonfler le ventre.

Maintenir la respiration quelques instants

En fermant les yeux:

Souffler par la bouche, de la même façon que l’on peut souffler à travers une paille, lentement et profondément, en veillant à vider l’air des poumons et en rentrant le ventre.

Recommencer jusqu’à retrouver calme et sérénité.

Augmenter les apports en eau

Tout le monde le sait, l’eau est le seul liquide indispensable à l’homme pour vivre. Elle permet le bon fonctionnement de l’organisme, régule le métabolisme et facilite les échanges entre les cellules. Une bonne hydratation facilite la perte de poids et permet à l’organisme de s’épurer, c’est à dire, se débarrasser des impuretés et autres déchets.

Attention, les jus, boissons gazeuses, sodas, limonades ne sont pas à proscrire, mais leur consommation doit rester limitée en raison de leur apport élevé en Co2, sels et sucre.

Réduire le café, l’alcool et les boissons énergisantes

La café a des propriétés existantes, l’alcool lève les inhibitions, les boissons énergétiques stimulent le métabolisme et poussent l’organisme à l’action. En plus de découpler le stress et la tension nerveuse, ils sont bien souvent associés au tabac et agissent comme des réels déclencheurs du comportement de fumer. Bannissez ces éléments de votre quotidien et vous verrez comment vous vous portez mieux!

Si besoin, chewing-gums, batônnets de carotte et de céleri

C’est un classique parmi les classiques: “Je ne souhaite pas arrêter de fumer, parce que j’ai peur de grossir”. Personnellement je pense que c’est un mauvais calcul! 

J’accompagne régulièrement des personnes qui ont développé des cancers (poumon, gorge, langue…) où la cigarette est soupçonnée d’être à l’origine. Je peux vous assurer qu’ils seraient heureux s’ils pouvaient renverser la tendance qui consiste à maigrir lors des chimiothérapies, radiothérapies et autres traitements contre le cancer.

Parler à une autre personnes qui a arrêté de fumer

Personne peut comprendre un nouveau non fumeur, qu’un ancien nouveau non fumeur. Conseillez aux nouveaux non fumeurs de rencontrer des anciens fumeurs pour échanger au sujet des difficultés rencontrées et retrouver réconfort.

Jouer le jeu!

Demandez aux personnes venant consulter pour l’arrêt du tabac de vous envoyer un sms, mail, lettre ou carte postale, chaque jour, pendant la première quinzaine avec la mention: Aujourd’hui, je n’ai pas fumé! 

En établissant un rapport de confiance et en accompagnant les patients au quotidien, avec des gestes simples, vous assurez la création d’un cerce vertueux où la motivation reste élevée et facilite le sevrage tabagique.

Continuer de penser: Je suis toujours un NON fumeur!

Ou inspirez-vous de la méthode Cohué pour créer des suggestions personnalisées que la personne venant en consultation peut se répéter mentalement, nombreuses fois dans la journée, comme dans l’exemple suivant: “Chaque jour, je vais de mieux en mieux, je me sens libéré du tabac et le sentiment de liberté grandit à chaque instant!”

Demander à vos patients de vous contacter en cas de besoin!

C’est une preuve d’engagement thérapeutique, que de proposer à vos patients de vous contacter s’il éprouvent la moindre difficulté. 

Conseillez à vos patients: “Ne fumez pas cette première cigarette et vous verrez, tout ira pour le mieux!

Se former à l’hypnose pour l’arrêt du tabac

La formation Hypnose et Arrêt du Tabac est ouverte à tous, coachs, infirmiers, thérapeutes, psychologues, médecins, particuliers… désireux d’intégrer à leur vécu des techniques pour l’arrêt du tabac qui se veulent simples à mettre en place et respectueuses de l’intégrité physique et morale des personnes à accompagner. 

L’hypnose permet en peu de séances (en général entre une et trois), de se libérer de l’habitude de fumer et de prolonger cette liberté acquise longtemps. 

Formations de courte durée pour se libérer du tabac

L’Institut International d’Hypnose de Casablanca propose des formations courte durée sur l’hypnose pour l’arrêt du tabac. Ainsi, le temps d’un week-end de trois jours, les élèves apprendront des techniques hypnotiques pour accompagner efficacement les personnes venant en consultation à se libérer définitivement du tabac.

Formations longue durée à l’hypnose

Parce-qu’il est important d’intégrer à la pratique de l’hypnose des connaissances approfondies sur la psychologie et le comportement, l’Institut International d’Hypnose a pris comme pari, de proposer la première formations longue durée à l’hypnothérapie. La formation pour devenir praticien professionnel en hypnose se déroule sur une année, au sein de l’Institut International d’Hypnose de Casablanca.

Institut International d’Hypnose

11 Boulevard Aïn Taoujtate, 20250, Casablanca

(+212) 5 22 22 16 16

contact@sante-hypnose.com